Trilogie : Scorpi de Roxane Dambre

par | Avr 23, 2018 | A la Une, Fantastique, Présentation de livres | 0 commentaires

Présentation de l’auteur : Roxane Dambre

Roxane-Dambre

Roxane Dambre est née en 1987 dans la banlieue de Paris. Très vite, son imagination lui montre les mystères qui dorment derrière les murs de la capitale à l’insu du commun des mortels et elle décide de prendre la plume pour les révéler. Sa première série, Animae, a été traduite aux USA et a reçu le Prix des lecteurs 2015 de la librairie l’Antre-Monde, et la plume d’Or 2015, catégorie Nouvelle Plume. Sa série Scorpi a, quant à elle, reçu le prestigieux Grand Prix de l’Imaginaire.

Résumé (composition personnelle) : Scorpi, ceux qui marchent dans les ombres

scorpi-roxane-dambre-t1Je vous présente la gentille Charlotte, 23 ans, comptable en période d’essai dans un grand cabinet. Douce, aimable, pacifique, innocente. Elle subit le harcèlement constant de son supérieur, un petit con qui répond au nom de Thomas. Mais le jour où un petit garçon d’une dizaine d’années se trouve à l’entrée de son immeuble parisien, tout bascule. Elle décide de l’héberger quelques jours et découvre que le petit Elias est un apprenti tueur à gage, qui, dans son initiation, doit passer une année seul à se débrouiller dans Paris, loin du manoir et de la famille Upsilon Scorpi.

La bizarrerie ne fait que commencer car pour éviter de devoir tuer Charlotte, il lui propose d’épouser son frère, Adam Lesath. Ainsi, elle pourra bénéficier de la protection de l’un des meilleurs tueurs à gage du monde… l’étrange petit garçon se révèle ne pas être un simple tueur à gage. C’est aussi une créature de l’ombre. Il possède la capacité de marcher dans l’ombre et de se déplacer sans être vu. Génial, et maintenant, on fait quoi quand la police frappe à la porte pour arrêter Adam ?

Mon sentiment général

C’est un roman captivant. On se laisse rapidement prendre, le style est simple et présente peu de difficultés de compréhension. Toutefois, d’un point de vue typographie, j’aurai préféré que les pensées de Charlotte soient en italique. Plus facile à lire comme ça. Mais c’est un détail technique et un choix de l’auteur.

J’avais envie de me promener un peu dans les rues de la ville. Arrivée au bout du premier volume, je me suis rendue compte que l’action manquait un peu quand-même. Les sentiments de Charlotte pourraient également être approfondis mais cela n’enlève rien à cette plongée dans un monde fantastique.

J’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec ce premier volume. Les suivants semblent respecter le même style donc je pense que je ne vais pas m’ennuyer en les lisant. J’ai hâte de savoir si Charlotte va le présenter à ses parents, va-t-elle s’habituer à ce nouveau monde ? Finalement, ce premier volume est grosse mise en bouche haha !

Ce que j’ai aimé

Les personnages, les rebondissements et l’histoire en elle-même, bien que certaines longueurs sont à noter.

Mon passage préféré : dans la tour des Gobelins. Elle fait preuve d’un sang-froid et de logique que j’ai beaucoup aimé. Elle devient une héroïne et même si elle sait que son prince charmant est en chemin, elle se bat. Grâce à Elias et un vieux téléphone, elle parvient à glaner de précieuses informations qui vont lui sauver la vie. C’est drôle, ce décalage entre les nouvelles technologies et un ancien monde magique. En tout cas, l’auteur a su mélanger sans que ça devienne gros comme une maison ou trop ringard.

J’ai aussi beaucoup aimé la relation entre le policier Daniel, Adam et Charlotte. Ce drôle de trio est intéressant.

J’ai retenu aussi les explications que le mot Scorpi. Les explications avec l’étoile et le manoir étaient intéressantes. J’ai hâte de me promener dans le manoir de la famille Lesath et de découvrir ce que cache réellement le clan Upsilon Scorpi.

Maintenant, j’ai envie que Charlotte prenne de l’assurance et que toutes ces expériences l’aident à mûrir pour qu’elle prenne son rôle dans toute sa mesure.

Ce qui m’a manqué

Je trouve qu’il manque quelques descriptions. J’aurais aimé sentir plus l’ambiance lors de la lecture. Je ressens pas Paris autant que je l’aurai voulu. Il manque un petit quelque chose.

Selon moi, Charlotte devrait être rousse et non blonde mais c’est personnel 🙂 J’arrive pas à l’imaginer blonde, c’est plus fort que moi.

Autre chose : un petit point qui me dérange et qui s’est accentué au fil des pages. Charlotte, le personnage principal, demande à Adam et Elias de répondre par plus qu’un ou deux mots à ses questions. Mais visiblement, cette demande ne va que dans un sens. Elle n’explique pas à Adam pourquoi elle est en colère, pourquoi elle a peur et ce qu’elle ressent. Son vocabulaire est assez limité. Ses arguments de conversation se résume souvent : « Adam… ». Elle prononce son prénom un nombre incalculable de fois. Adam est obligé de chercher des réponses ailleurs (genre il va voir un psy pour comprendre la réaction de Charlotte). Peut-être aurait-il été intéressant que Charlotte se questionne aussi sur sa façon de faire à un moment. Si les femmes ne partagent pas leurs sentiments avec des mots, comment les hommes pourraient-ils y répondre favorablement, comprendre et partager leur amour ?

Ce que je retiens

C’est bon livre, rafraichissant et on s’y laisse très facilement prendre. J’aime les péripéties vécues par les personnages. J’aime aussi les relations qu’ils ont créées entre eux tout au long des pages.

Je commence donc le tome 2 dès maintenant !

Résumé (composition personnelle)

Ceux-qui-vivent-caches-Scorpi-Tome-2

Charlotte, une jeune femme de 23 ans voit sa vie chamboulée lors de la rencontre d’un petit garçon en bas de son immeuble. Il lui présente son frère, qui décide, pour la protéger de l’épouser… Charlotte se retrouve alors propulsée dans une famille étrange et sombre. Adam, son fiancé éperdument amoureux lui propose de s’installer chez lui, à Belfort, dans le manoir familial. Elle est chargée de s’occuper de sa comptabilité et son planning.

Découvrant des créatures fantastiques, magiques et étonnantes, Charlotte garde un pied dans la vie réelle, en participant à une association de quartier pour les familles défavorisées. Le projet développé cette année est un concours de déguisements pour les enfants dont le thème est : les créatures fantastiques ! Mais rien ne se passe comme prévu. Un croque-mitaine s’invite à Belfort à la recherche d’un phénix et trouve Charlotte. Daniel, l’inspecteur aux trousses d’Adam, arrive également. Il va falloir beaucoup de courage à Charlotte pour affronter tant d’aventures… et devenir la prochaine Reine Scorpi.

Mon sentiment général

Le train est un endroit merveilleux pour les lecteurs. Généralement, c’est calme et si c’est pas le cas, des écouteurs dans les oreilles sont un excellent moyen de s’isoler. C’est donc lors de mon voyage à Strasbourg que j’ai terminé ce second volume.

J’ai adoré suivre les péripéties de Charlotte dans un monde magique. C’était facile à lire, simple et les rebondissements s’enchainaient. Vocabulaire accessible et destiné à un public jeune. Charlotte grandit un peu face aux événements et fait même preuve d’audace dans ce deuxième tome.

Pas déçue par ce livre.

Ce que j’ai aimé

J’ai aimé assisté à la lente transformation de Charlotte en adulte. Elle est audacieuse, gentille et reste elle-même, malgré les événements qui la bousculent.

Je note le travail sur les personnages et l’imagination déployée par l’auteure lors de certaines scènes (je peux pas en dire trop sinon vous n’aurez plus besoin de lire le livre hein !). L’idée de mettre dans les mains de Charlotte un carnet pour répertorier les créatures magiques étaient intelligente. Chacun a envie d’avoir une bonne appréciation de la nouvelle maîtresse Scorpi dans le carnet. Ils se montrent sous leur meilleur jour. On en apprend un peu plus sur les pouvoirs des créatures magiques qui peuplent le manoir. On rencontre aussi le père d’Adam. C’est compliqué pour une personne cartésienne de se retrouver catapulté dans un monde aussi pittoresque. Le lecteur accompagne donc Charlotte avec amusement et étonnement par moment.

Ce qui m’a interpelée

L’auteure nous entraine cette fois dans les rues de Belfort, de la même manière que nous étions à Paris dans le premier tome. Mais encore une fois, j’ai un peu de mal à me projeter dans la ville. Bien qu’il y ait des descriptions plus fournies, notamment quand elle est sur la promenade, ou sur la corniche lors de la bataille, ça me manque. Là encore, c’est un détail car on peut facilement se représenter les lieux. Personnellement, j’aime les détails et j’aurai aimé relever un petit élément insolite dans les lignes et me dire que j’irai bien vérifier s’il est vrai ou non.

Ce que je retiens

Très bon volume. Je commence la suite dès que possible. La vie de Charlotte est pétillante et j’ai hâte de voir ce que l’auteure nous réserve pour la suite… peut-être le mariage lui-même ! Nous verrons bien !

Résumé (composition personnelle) – en cours de lecture

roxane-dambre-scorpi-t3

Mon sentiment général

Ce que j’ai aimé

Ce qui m’a moins intéressée

Ce que je retiens

Je suis curieuse, vous avez lu cette trilogie ? Vous en avez pensé quoi ?